Musée des vampires et Monstres imaginaires

Le musée des vampires et Monstres de l’Imaginaire

Au bout de chemins de gravier au milieu des Lilas, une entrée noire et écarlate s’ouvre sur une porte menant à un jardin effrayant, à l’image d’un cimetière. Les chauves-souris en plastique et les restes humains authentiques attachés aux arbres sont incroyablement bien fait comme un présage sombre pour les visiteurs. Ce lieu s’appelle le Musée des Vampires et Monstres de l’Imaginaire. Il renferme une collection macabre de Jacques Sirgent, un spécialiste des morts-vivants et de tous leurs accessoires.

L’histoire de ce musée unique en son genre a commencé il y a de nombreuses années. Jacques Sirgent, un érudit excentrique mais très bien informé et spécialiste du macabre, a ouvert le « Musée des vampires et Monstres de l’Imaginaire ». Une manifestation visuelle de ses recherches sur le vampirisme, l’ésotérisme et le folklore occidental.

Une vie entière de collecte, de traduction de textes rares et de d’informations syncrétiques sur la démonologie et les dogmes qui les ont générés ont fait de Sirgent un conteur fascinant. Il extrapolera pafaitement les récits des mystérieuses reliques que contient son cabinet de curiosité à ses visiteurs.

Rituel vampiriques - Musée des vampires et monstres imaginaires

Confortablement assis sur un canapé en velours pourpre, vous serez ravis et étonnés par la mystérieuse histoire de Paris et des cimetières où l’on pratiquait autrefois les rituels vampiriques, la hiérarchie chrétienne médiévale et sa croisade contre le péché, ainsi que la « sorcellerie cannibale » ou les superstitions éternelles des morts-vivants.

Le musée est aussi un pur délice pour les yeux, rempli de kits pour tuer les vampires, d’objets de collection Hammer Film, de jouets Dracula et de livres anciens qui pourraient se transformer en poussière si vous les touchez. Le joyeux fouillis de l’art, de la littérature et des mythes populaires vous rappelleront alors que Carmilla, Vlad Tepes et bien d’autres ont été les catalyseurs de peurs archaïques et encore des figures transgressives aujourd’hui.

A noter avant de venir

Metro Mairie des Lilas
Situé entre deux rues le long d’un chemin de gravier. En août 2017, l’entrée était fermée à clé et des signes de négligence, avec des bâtiments environnants envahis par la végétation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *