Les différents types de pompes de relevage

Utiliser les pompes de relevage pour relever les eaux dans votre sol ou sous-sol est fondamentale. Les pompes de relevage aident les entreprises et les particuliers à déplacer les liquides et les gaz grâce à une action mécanique. Alors, avant de vous procurer une pompe de relevage, il faut d’abord déterminer le type de pompe de relevage qui répondra au besoin et ensuite connaître les différents critères d’accompagnement nécessaires.

Les types de pompes de relevage

On distingue les pompes de relevage selon le type d’eau à relever. Il existe donc différents types de pompe de relevage nous explique ce site sur les pompes de relevage ma-pompes-de-relevage.com  :

La pompe de relevage eaux usées ou eaux chargées : c’est une pompe de relevage particulièrement résistante. Cette pompe de relevage est principalement utilisée pour le refoulement des déchets de salle de bains, de sous-sol à un niveau plus élevé.

La pompe de relevage vide cave : cette pompe de relevage sert à vider les puisards ou les caves en relevant les eaux légèrement chargées ou les eaux usées sans matières grasses. C’est une pompe de relevage particulièrement adaptée pour le relevage des eaux contenant des fragments solides. Cette pompe possède aussi la fonction automatique lorsqu’elle est  équipée d’un flotteur.

La pompe de relevage eaux claires : une pompe de relevage employée pour conduire l’eau claire et potable vers les étages supérieurs d’une habitation, d’un immeuble etc. cette pompe de relevage est moins résistante que les pompes de relevage eaux usées.

Les critères de choix d’une pompe de relevage

Lapompe de relevage est le plus souvent située dans une fosse où elle fait remonter l’eau en hauteur du réseau des eaux de pluie pour empêcher une immersion. La  permet de relever plusieurs catégories de liquides (les eaux, les huiles, les eaux boueuses). Ainsi, les eaux claires, n’utiliseront  pas la même pompe que celle des eaux chargées.

Les indices important dans  le choix d’une pompe de relevage sont :

  • Le diamètre de passage et le profil de la turbine : Il faut choisir celles qui ne se bouchent pas facilement, et plus spécialement si c’est pour une pompe à relevage des eaux usées.
  • la puissance du moteur : Plus la puissance est élevée, plus le débit le sera  aussi ; la puissance des eaux usées doit être plus puissante que celle des eaux claires.
  • Le volume utile de la cuve : pour une facilité d’installation et d’entretien.
  • Prendre en compte la taille du réservoir de la pompe. Il faut qu’il soit adéquat à la qualité d’eau que vous souhaitez relever.
  • Examiner la hauteur manométrique totale : Il faut que celle-ci puisse atteindre la hauteur désirée avec une marge de sécurité.